Comment donner un look professionnel à vos photos ? Tuto

0
102

Aujourd’hui, nous allons apprendre à donner un look professionnel à nos photos. Globalement, il n’est pas difficile de faire croire à vos amis que vous êtes un pro, à condition de respecter quelques étapes toutes aussi importantes. Une simple attitude suffit à déterminer toute la street crédibilité qui vous sera accordée, comme le souligne ce dab magistral filtré à la façon Iphone X.

Qualité technique et qualité artistique

Dans un premier temps, il faut distinguer la qualité de la qualité. Une bonne photo et un rendu professionnel est l’accumulation du comportement artistique et technique du photographe, mais aussi de la qualité du matériel photographique utilisé.

1. Choisir le bon objectif

S’il y a bien un facteur trop souvent mis de côté par les photographes amateurs, c’est le choix de son objectif. Moi le premier, je commençais toujours par critiquer le fabriquant de l’appareil photo que je venais d’acheter, en pensant que celui-ci était merdique.

Cette étape cruciale est intéressant pour qui aurait un reflex ou un hybride à objectif interchangeable. Dans le cas d’un appareil compact, les objectifs ne le sont pas ; vous devrez faire avec ce que vous avez, mais ne vous inquiétez pas, avec un peu de méthode on peut obtenir de belles photos même avec un appareil photo jetable.

Oubliez votre 18-55mm acheté à la FNAC en promo avec le D3300 à 299 euros. Ces genres d’objectifs sont certes polyvalents et bon marché, mais leur piqué piquent beaucoup trop les yeux. De plus, ils ne vous seront pas très utiles pour arriver à vos fins (à cause de leur ouverture un peu mollassonne): vous faire passer pour un véritable photographe professionnel sur instagram.

Qu’est-ce que l’ouverture ?

L’ouverture est la taille du diaphragme de votre objectif. Plus l’ouverture est grande plus votre image sera lumineuse. Mais ce qui nous intéresse pour servir notre propos, c’est qu’une grande ouverture (grande ouverture égal petit chiffre, exemple f1,4) implique de grandes responsabilités. Effectivement, plus l’ouverture est grande, plus la profondeur de champs est réduite, d’où cet effet de flou quasi systématique sur les portraits car la zone de netteté est réduite. Cette fausse conception est tellement ancrée dans nos croyances que faire un portrait sans effet de bokhey (ou flou d’arrière plan)sur instagram peut vous faire perdre en crédibilité. D’autant plus si vous ne respectez pas les prochaines étapes de ce tuto !

Qu’est-ce qu’un bon objectif pour faire croire que vous êtes un pro ?

Pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour faire illusion le temps d’une soirée.

Comme je le dis plus haut, il faudra donc privilégier des objectifs à focale fixe avec une grande ouverture car ils sont moins chers (pas toujours). Tout dépendra de votre appareil photo et de la distance focale de l’objectif mais un 50mm 1,8 se trouve aux alentours de 100 euros chez Canon. En dessous de ce prix, mieux vaut éviter de s’aventurer sur des terrains obscures (ou chinois), bien qu’il soit possible de trouver des vieux obus Russes pour 40 euros sur Ebay qui feront aussi l’affaire.

Quelques pistes d’objectifs

Et si je n’ai pas d’argent à dépenser ?

Il fallait le dire plus tôt ! Pas de soucis, on peut trouver des solutions de substitution pour obtenir un effet de flou. Première possibilité : si vous avez un puissant téléobjectif ou un zoom avec une grande distance focale vous pouvez obtenir un flou correct. Cependant, je ne recommande pas cette technique car elle a tendance a écraser les objets en arrière plan.

Enfin, l’autre idée serait de simuler cet effet bokeh en retouchant vos photos sur Photoshop.

2. Bien régler son appareil et son objectif.

Maintenant que votre matériel est prêt, attaché à une sangle en cuir vintage pour conserver toute votre street crédibilité, vous devez apprendre à utiliser votre appareil en mode manuel. A défaut d’être des intellectuels, le mode manuel est accessible à un enfant de 10 ans. Mais commençons plutôt par le mode A appelé “Priorité à l’ouverture”. Ce mode semi-auto ne vous permettra que de régler l’ouverture. Mettez donc l’ouverture au minimum pour avoir un maximum de flou, l’appareil se chargera du reste.

Le mode manuel quant à lui vous oblige à devoir faire des réglages précis et à utiliser la grille d’exposition qui apparaît en bas de l’appareil. Lorsque le curseur que vous voyez bouger est au milieu, à mesure que vous changez vos paramètres, c’est que la photo sera à priori bien exposée. Attention à bien choisir votre vitesse d’obturation, en dessous de 1/50 ça devient difficile de figer des mouvements, soit du sujet photographié ou de l’appareil tenu en main.

Astuce : utilisez un filtre ND car s’il y a trop de lumière, il sera parfois impossible d’utiliser l’ouverture maximale. Il en existe à tous les prix. Un bas de gamme fera l’affaire.

PS : n’oubliez pas de prendre des photos en RAW (brut) car elles contiennent plus d’information et plus simple à retoucher dans la dernière étape pour maîtriser l’art de la photo pro.

3. Un bon cadre et une idée originale

Essayez avant tout de trouver un endroit stylé et des sujets torturés à photographier. Parce que même le meilleur appareil photo au monde ne ferra pas de miracles dans un endroit et avec un cadre miteux.

Sinon, prenez vos amis comme modèles et demandez leur de prendre des poses naturelles, ce qui produira en général l’effet inverse.

Enfin, ne vous précipitez pas pour saisir un maximum de photo. Mieux vaut bien réfléchir à ses plans, la composition de l’image et aux rendus de couleurs. Gardez à l’esprit qu’un appareil photo ne se comporte pas du tout comme vos yeux ! Partez en vadrouille une fois que vous maîtrisez votre appareil et donnez-vous un quota de photos à ne pas dépasser comme en 40, lorsque le numérique n’existait pas.

4. Avoir un bon logiciel de retouche

Une fois que tous ces conseils ont été appliqués, vous remarquerez peut-être qu’il manque quelque chose à votre photo pour vraiment être digne du travail d’un pro.

Munissez-vous d’un logiciel de retouche comme photoshop (que je ne vous incite pas à pirater). Vous qui respectez le travail d’adobe, sachez qu’il existe des versions gratuites ou d’essai de ces logiciels ultra onéreux.

https://www.adobe.com/fr/products/photoshop/free-trial-download.html

Corrigez donc vos photos en vous inspirants de tuto youtube ou en appliquant des filtres pré configurés. Dans le cas où votre photo paraisse trop plate, le secret réside dans le contraste et micro-constrate qui lui donneront une texture plus prononcée.

Astuce ultime : c’est une technique infaillible lorsque votre photo est ratée ou que les couleurs sont moches. Il vous suffit de passer votre photo en noir et blanc et d’y ajouter des effets exagérés ou vieillis. Tout d’un coup, vous passerez du statut de photographe miteux à celui d’artiste complet, engagé et surtout sensible (pour ne pas dire fragile).

5. Acheter un appareil photo super cher

Enfin, si toute ces étapes n’ont pas été suffisantes pour obtenir un résultat pro, c’est que votre matos n’est pas à la hauteur, ou que vous n’avez tout simplement pas la fibre artistique (restons correct jusqu’au bout).

Il n’y a pas de secret, avoir un look pro nécessite souvent un bon appareil photo. On peut trouver des appareils photo professionnels d’ancienne génération à des prix raisonnable, à l’image de mon vieux Sony A7R touché à 600 euros. Pourtant, il faudra penser à favoriser des bonnes optiques pour obtenir des résultats saisissants. Entre un objectif à 100 et 600 euros, les différences sont nettement visibles lorsque l’appareil est manié intelligemment.

La recette miracle existe

En ayant suivi ces savants conseils, vous parviendrez certainement à vos fins et avec quelques bonnes prises. Continuez, partagez vos photos pour avoir des retours constructifs et essayer de vous améliorer. Parce qu’une bonne photo pro ne l’est qu’à partir du moment où vous obtenez la reconnaissance d’autres professionnels. Et cela indépendamment du bokhey dégeux que vous tenterez de caser à chaque photo. Au bout du compte, vous comprendrez que ce tuto n’a aucun sens et que la technique et rationalité ne suffisent pas à faire une bonne photo, seule l’âme de l’artiste perdurera dans nos mémoires.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here