Accueil Drones Drones débutant

Drones débutant

Vous trouverez dans cette catégorie, tous les articles qui vous seront d’une aide précieuse à l’heure de se lancer dans l’univers du drone.

Nous abordons des sujets d’actualité et cherchons à comprendre avant tout l’intérêt des utilisateurs de drone. C’est pour cette raison que vous trouverez majoritairement des guides et tests de drones.

Nous vous conseillons quoi qu’il advienne de prendre le temps avant de vous lancer dans un achat déraisonné que vous pourriez par la suite regretter. Cela dépendra de ce que vous souhaitez réaliser avec votre drone. Prendre des vidéos ou bien vous axer sur le pilote pur et dur.

Mais quels sont les critères à prendre en compte au moment d’acheter un drone pour débuter ? 

L’utilisation que vous comptez faire du drone

Entre avoir une expérience de pilotage et des sensations ou réaliser des montages de vidéo aérienne, le type de drone que vous cherchez ne sera vraiment pas le même.

Apprendre à piloter en manuel

La majorité des drones vidéos sont aujourd’hui assistés par des GPS, baromètres ou autre détecteurs d’obstacles. Piloter un drone comme à l’origine des multirotors est en réalité à des années lumières du pilotage auquel nous sommes désormais habitué avec les modèles DJI.

Néanmoins, il existe une solution toute simple pour se familiariser avec les bases essentielles du pilotage, c’est-à-dire sans bénéficier des assistances modernes. Il faudra définitivement s’orienter vers les drones racers qui sont entièrement customisables et peuvent être pilotés en mode acrobatique (sans aucune assistance ni stabilisation).

Vous souhaitez réaliser des vidéos

Il se peut que l’expérience de pilote vous importe peu et que la sécurité soit votre critère le plus important avec la qualité d’image. Alors, choisir un drone vidéo récent disposant de toutes les assistances nécessaire n’est pas une mauvaise idée. Quand on connait le prix de ces appareils, prendre le risque de s’écraser n’est pas envisageable. De plus, faire de belle vidéos nécessite absolument une stabilisation parfaite et des mouvements fluides afin de pouvoir les exploiter sans travail en post-production.

Légitimité de la marque et l’expérience du constructeur

Chaque constructeur utilise des méthodes de fabrication et d’un savoir-faire de différente nature. Vous devez prêter attention à la marque du drone que vous allez choisir et juger le retour sur expérience des utilisateurs. Comme nous l’évoquions avant, le but pour réaliser des vidéos est d’avoir un matériel fiable qui puisse tenir plusieurs années. Etre une marque connue ne signifie pas être un expert en multirotors. A l’image de Gopro, qui bénéficiait d’une grande reconnaissance dans le domaine de la vidéo et qui a abîmé son image de marque avec un drone mal conçu. Le Gopro Karma a été un échec cuisant, à tel point que Gopro a décidé de mettre un terme à sa filière drone.

Il faudra donc s’orienter vers des constructeurs sérieux, et il ne compte même pas sur les doigts d’une main. S’il fallait n’en retenir qu’un DJI n’est pas né leader, c’est la qualité de son matériel qui lui a valu cette reconnaissance.

Taille du capteur photo/vidéo

La définition d’une caméra ne détermine en rien la qualité d’une vidéo ou d’une photo. Le rapport taille de capteur et nombre de pixel définie la plage dynamique, plus elle est élevée, plus les images seront détaillées dans les zones d’ombres et lumières.

Par exemple, les capteurs 1 pouce utilisés sur les phantom 4 pro sont plus grands et peuvent accepter plus de pixel sans perte de dynamique. D’un autre côté, les capteurs du Mavic Air et Pro sont deux fois plus petits 1/2,3 pouce et doivent avoir un nombre de pixel moins important pour atteindre la même plage dynamique.

En général, plus la caméra dispose d’un capteur volumineux, plus le drone devra puissant pour porter cette caméra et la stabiliser correctement.

Le poids du drone

La nouvelle réglementation drone de 2018, distingue clairement les usages professionnels et de loisir. A partir de Juillet, les télépilotes même amateurs devront suivre une formation en ligne gratuite pour pouvoir voler légalement avec un drone de plus de 800 grammes. En somme, si vous débutez et ne souhaitez pas vous embarasser, il sera préférable d’opter pour un petit modèle comme le Mavic Air, le Spark ou Parrot Anafi, etc…

Autonomie

Une mauvaise autonomie est un tue l’amour pour un drone. Les constructeurs s’efforcent de plus en plus de réduire les dépenses énergétiques de leurs drones pour favoriser des prises de vues de plus longue durée. On ne réalise pas mais même une batterie de 15 minutes d’autonomie se vide très vite. Pour certain modèles comme le Mavic Pro Platinum, on peut atteindre les 30 minutes ce qui est déjà très respectable.

Qualité vidéo

Abordé plus haut dans la partie capteur, la qualité vidéo et la définition n’ont aucun rapport. DJI est réputé pour avoir une image très contrastée et utilisable directement à la sortie du drone. Si vous aimez retoucher vos vidéos, ajouter des looks cinématiques, ce n’est peut-être pas le modèle qui vous conviendra. Sinon, il ne faut pas s’arrêter à des définitions et cadences d’images car la qualité d’image est largement induite par la qualité optique d’une caméra. Néanmoins, il est assez utile d’avoir un mode 4k60fps qui contribue également à donner une impression de fluidité de l’image contrairement au 24fps qui peut paraître plus saccadé par moment.

Un oeil affuté et bien exercé peut reconnaître du premier coup une image de mauvaise qualité. En pratique, la plupart des amateurs ne verront que peu de différence entre un mavic pro et un inspire 2 par exemple.

Radiocommande et portée

Regardez toujours si le drone que vous achetez est accompagné d’une radiocommande. Si elle n’est pas présente, c’est que le contrôle à distance du drone devra être réalisé via un smartphone et une application mobile. Une radiocommande sera toujours plus fiable, surtout sur les drones DJI qui sont capables sans smartphone de revenir à leur point de départ automatiquement en cas de perte de signal vidéo ou radio-transmission.

En fonction du protocole utilisé pour la transmission de la vidéo, il se peut que la latence entre la vidéo capturé et le retour à l’écran soit augmentée. Le Mavic Pro qui utilise la technologie ocusync dispose d’une portée d’utilisation bien plus élevée que celle du Mavic Air qui ne fonctionne qu’en WIFI.

Fonctionnalité

Le Mavic Pro a révolutionné la façon dont les drones étaient utilisés. Un catalogue de modes de prises de vues accompagne les jeunes réalisateurs qui souhaiteraient réaliser des prises de vues complexes sans l’assistance d’un cadreur. En général, les professionnels de la vidéo aérienne doivent opérer à deux, un pilote qui dirige le drone et un cadreur qui s’occupe de la caméra. Avec l’active track, le drone se focalise sur un objet et peut suivra sa trace grâce à des algorithmes de reconnaissance, le pilote n’a plus qu’à gérer sa caméra et son angle pour prendre des superbes vidéos stabilisées.

drone à moins de 50 euros

Les drones à moins de 50 euros

Vous souhaitez à tout prix faire le malin devant vos amis durant l'été avec un petit drone bien sympathique. Le problème, c'est que vous n'avez plus un...
anafi vs mavic air

Parrot Anafi Vs Mavic Air

Alors que le nouveau Mavic Air cartonne depuis sa sortie début 2018, Parrot riposte avec un projet de longue date ambitieux. L'Anafi est un modèle qui ne...
un mini drone qui tient dans la main

Quel drone acheter pour débuter ?

Vous avez l’embarras du choix. Pour tous les goûts et niveaux, les drones semblent être une nouvelle mode malgré les changements récents de législation. Entre nous soit...
25 minutes d'autonomie

Le Parrot Anafi peut-il détrôner DJI ?

Je ne donnais vraiment pas cher de la peau de Parrot vu les résultats catastrophiques de sa disco, une aile volante plutôt sympathique pour s'initier au modélisme....
parrot disco

Parrot Disco : une aile volante injustement critiquée

On connait plus la Parrot Disco pour ses promotions explosives et ses rabais douteux, que pour ses réelles qualités. On a vraiment l'impression que quelque chose cloche...
Test du Mavic Air

DJI Mavic Air : un drone pour les gouverner tous

Le mavic Air est un drone qui déchire tout sur son passage. Loin de moi l'idée de le qualifier d'objet dangereux. Au contraire, crasher un Mavic Air,...