Canon vs Nikon

0
17

Aujourd’hui nous passons en revu l’éternel débat photographique, source d’embrouille entre amis. Les pros Canon et Nikon trouvent toujours une excuse pour justifier le choix de leur appareil photo. Pourtant, ces derniers années n’ont pas vraiment souris aux deux géants Nippons, notamment avec le retour en force de ses concurrents longtemps sous-estimés. Sony, Panasonic ou Fujifilm, autant de constructeurs qui ont su séduire les photographes professionnels.

Canon et Nikon sont-ils toujours leaders ?

S’il y a bien une critique qui repasse en boucle dans les débats, c’est le manque de créativité des modèles Canon et Nikon qui jusqu’en 2010 avaient le monopole de l’innovation.

En fait, Canon avait même été l’instigateur et une précieuse source d’inspiration des générations futures.

Compte tenu de résultats peu concluants de ces dernières années et des ventes en baisse, Canon et Nikon se sont délités en grande partie en faveur de Sony.

Une place pour un monopole Sony ?

Sony a pris une telle ampleur sur le marché de la photographie, qu’il devient impossible pour ses concurrents de résister. A tel point, que la quasi majorité des constructeurs d’appareils photographiques doivent maintenant sous-traiter la production de capteurs chez Sony. Seul Canon semble vouloir lui résister, ce qui se traduit par une perte de performance de ses boîtiers ; c’est le prix à payer pour son indépendance, mais pour combien de temps encore ? En effet, la différence de dynamique devient de plus en plus visible entre les capteurs Sony et Canon. Nikon quant à lui, équipe tous ses modèles haut de gamme, dont le dernier D850 de capteurs Sony spécialement manufacturés.

D’ailleurs, le classement DXO Mark a été rapidement colonisé par des capteurs Sony, que ce soit chez Hasselblad ou Pentax avec leurs moyens formats ou bien Sony avec sa gamme hybride A7R. Bref, Sony est incontestablement le numéro 1 lorsqu’il s’agit de juger la qualité d’image pure. Mais un bon appareil photo n’est pas uniquement constitué d’un capteur. L’exploitation qui en est faite et surtout les optiques utilisées vont déterminer la qualité finale de l’image.

sony domination capteur DXO

La qualité optique Canon et Nikon

Malgré un manque évident de renouvellement sur leurs gammes de boîtiers numériques, Nikon et Canon peuvent se vanter d’avoir les parcs d’objectifs les plus complets à l’heure qu’il est. Autre constat, il n’est pas rare de voir des modèles Sony équipés d’optiques Canon avec une monture dédiée, ce qui rend l’utilisation de l’autofocus beaucoup moins précis et évident. C’est l’une des principales raisons qui poussent encore les professionnels à utiliser du matériel exclusivement Nikon ou Canon. Sinon, parce qu’ils ont déjà en leur possession un parc d’objectif complet et incompatibles avec les boîtiers de la concurrence.

Les optiques Canon et Nikon largement répandues, sont logiquement moins chères. 

Sigma a pourtant réduit cet écart en produisant des objectifs déclinés en plusieurs montures et ayant un rapport qualité/prix imbattable. La gamme Sigma Art est l’une des plus prisées chez les amateurs ou professionnels.

La performance des autofocus est toujours à l’avantage de Nikon et Canon bien que cet écart ait presque été réduit à néant ces derniers mois.

Des appareils photos qui deviennent des caméras

Canon est parvenu à se démarquer en 2010 grâce à des reflex aussi bien orientés vers la prise de vue vidéo que photo. Des appareils polyvalents, comme le 5DMarkII, capables de capturer des vidéos HD, viennent bouleverser le marché de l’appareil photo numérique.

Nikon adopte une posture totalement différente et considère que la photographie comme le point essentiel d’un Reflex. La preuve étant qu’il n’existe à ce jour aucun appareil de la gamme Nikon à proprement parlé conçu pour la vidéo.

L’absence répétée des définitions 4k a souvent redirigé les cinéstes amateurs vers d’autres modèles comme le Panasonic GH4. Même lorsque la 4k est au rendez-vous chez Canon et Nikon, les facteurs crop fois 2 leur font alors perdre toute crédibilité face à Sony.

Toute cette mouvance vient s’ajouter à une révolution hybride alors à ses débuts que Canon et Nikon n’ont pas surement venu venir. Une technologie en laquelle les deux grands n’ont simplement pas cru et qui leur fait si mal désormais. Canon avec son EOSR et Nikon avec la gamme Z se met à la page en 2018 mais pâtissent d’un retard de presque 10 ans sur sa concurrence.

Il n’était déjà plus question d’embarquer un miroir chez Sony et Panasonic par exemple, lorsque le retour dans le viseur peut être géré électroniquement. Cela se traduit par un gain de place énorme et des boîtiers finalement tout aussi performants.

Quel avenir pour Nikon et Canon ?

Loin d’être morts, les deux géants doivent repenser complètement leur gamme pour perdurer dans le temps. Dans tous les cas de figure, leur domination s’essoufflera au profit de Sony qui continue d’asseoir sa domination. Lorsque Sony sera capable d’étendre son offre optique et de baisser ses prix, alors Canon et Nikon auront vraiment du soucis à ce faire. Il semble réaliste de penser que l’hybride sera au reflex ce que le numérique était à l’argentique, condamné à s’incliner. canon vs nikon

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here