10 moyens d’abattre un drone agaçant

0
126

Avez-vous déjà été nargué par un drone insolant et menaçant votre espace vital ?

Accessibles à des prix aussi dissuasifs qu’un agent de l’ASVP dans une cité de Saint-Denis, les drones atteignent des portées inimaginables au service du crime ou de l’ignorance la plus totale : les plus sophistiqués atteignent les 10 km avec un retour vidéo. On ne dirait pas au premier coup d’œil, mais il est bien possible que quelqu’un se foutent complètement de votre gueule assis dans un transat à l’autre bout de la ville.

Nous avons essayé de trouver des solutions intéressantes pour vous débarrasser définitivement de ces nuisibles et donner une bonne leçon de vie à leur maître pilote ! N’hésitez pas à nous donner vos moyens originaux en commentaire, il se peut que nous les intégrions à cette liste non-exhaustive et je vous l’accorde quelque peu ridicule.

10Utiliser un Aigle Royal

Ce n’est qu’après 100 années d’innovation dans le domaine de l’aviation, que l’armée française a eu la formidable idée d’utiliser des Aigles pour intercepter des drones en situation illégale. Mort de rire. Imaginez un aigle attraper un drone avec des hélices en carbone une seconde. On se demande pourquoi cette initiative si ridicule a été abandonnée depuis. Pauvres bêtes…

9Frapper son pilote à coup de tatanes

Il est possible, dans de rares cas, que le pilote soit à la portée de votre vue, et vous devez alors saisir cette opportunité sans plus attendre. En le désolidarisant de sa télécommande, il sera fait comme un rat. Pour se réaliser, rien de tel qu’un bon coup de tatane par derrière afin d’assommer le forcené. Saisissez-vous ensuite de la radiocommande et envoyez le drone droit dans le mur ou bien dans un lac pour être sur de le mettre hors d’état de nuire définitivement.

8Utiliser une pierre comme en 40

La technique de la pierre nécessite des compétences très particulières, acquises au cours de longues années d’expériences. Elle n’est réalisable que sur des courtes distances et a de forte chances de mal terminer. C’est-à-dire, en atterrissant sur un être humain à proximité ou pire encore, sur votre voiture garée juste derrière.

Pour les utilisateurs plus expérimentés, un bon parpaing peut très bien faire l’affaire et offre plus de maniabilité au lancé.

7Un simple fusil

A ne surtout pas reproduire à la maison. Premièrement car les armes sont interdites. Secondement car cibler un objet en mouvement est très compliqué, à moins d’avoir un fusil mitrailleur de bonne facture, dans quel cas vous risqueriez d’éveiller les soupçons.

Avant d’envisager une solution aussi RADICALE, vérifiez que la législation vous l’autorise, à moins que vous ne soyez Américain, alors ne perdez pas de temps. Tout le monde s’en bat les couilles et les gens vous applaudiront bien fort en prime une fois le drone éclaté.

6Le patator, une alternative écologique

Le patator est certainement l’alternative violente la moins cher et la plus simple à fabriquer. Composé d’un tuyau en PVC et d’une chambre remplie préalablement d’un gaz combustible, il suffit d’utiliser des patates et de faire péter tout ça comme en 40. Cet engin est très puissant et pourra abattre un drone facilement de façon totalement écologique !

5Un lance filet

Le lance filet au même titre que la force, est la technique la plus viable à l’heure actuelle. Un filet bloque les hélices du drone et le fait logiquement tomber comme une merde au sol. Cette technique a l’avantage de nécessiter beaucoup moins de précision que les autres et ne représente qu’un faible danger pour les civils ou objets à proximités.

4Un brouilleur d’ondes

Le brouilleur d’onde est la solution la plus onéreuse et la préférée des services d’ordre de notre président Macron. L’objectif étant de couper tout contact avec la radiocommande, puis avec le GPS et de force le drone à atterrir. Cette technique à prouvé son efficacité à de nombreuses reprises.

3Jeter de la nourriture au sol pour l’amadouer

Si l’être humain a été capable de créer ces machines, c’est qu’il est forcement plus intelligent. Exploitez votre supériorité mentale pour capturer ce Pokemon rare, comme un animal sauvage affamé en quête de son repas quotidien. Ce gros pigeon tombera à coup sur dans le panneau. Une fois au sol, utilisez une des techniques précédemment évoquées. Le lancé de pierre lourde restant le plus plaisant à entendre.

2Appeler la police ou les forces de l’ordre compétentes

Vous qui êtes un lâche et n’avez vraiment pas les couilles de vous faire justice par vous même. La facilité est de contacter les autorités pour les informer de ce terrible affront. Ils vous diront qu’ils s’occupent de cette situation et vous croirez enfin vengé ! Une fois le téléphone raccroché, l’heure du pastis approche et les policiers ne pouvant vraiment rien faire face à cette situation s’en iront ivres en vous rayant comme il faut.

Terminer en prison pour avoir fait voler un drone ?

1Utiliser la force

Lorsque plus rien ne marche et que le drone se trouve être excessivement énervant, seul le recours à la force peut apporter une solution. Soit pour contrôler mentalement le télépilote ou soit pour faire atterrir en douceur le drone au sol.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here